Le début d'année est le moment où jamais de se livrer à deux exercices aussi ridicules que vains: les résolutions et les prédictions.

Je me garde mes résolutions derrière l'oreille et je vous livre, en exclusivité mondiale, ma prédiction pour l'année 2005:

l'année 2005 sera l'année de la fin des blogs.

Le battage médiatique actuel autour des blogs est sans aucun doute le chant du cygne. Dans quelques semaines paraîtront les premiers articles franchement critiques, puis les blogs deviendront le summum du ringard. Ita missa est.

Une pièce en 12 actes :

* Janvier.

Coup dur pour la blogosphere française. Laurent Gloaguen, dans un billet d'adieu, révèle qu'il n'a jamais navigué et qu'il ne fume pas la pipe. La moitié des blogs français basés sur le modèle jevaisfaireunblogcommelaurentpourêtrecélèbre ferment dans la foulée.

* Février.

Marc-Olivier Fogiel crée son blog "On ne peut pas plaire à tout le monde". Et c'est le cas, ça ne plait à personne. Evelyne Thomas crée aussi son blog "C'est mon choix". Le public a fait le sien, celui de ne pas le lire.

* Mars.

Hervé Gaymard crée son blog. Il y raconte sa galère pour trouver un appartement décent pour lui, sa femme et ses huit enfants. La plupart des commentaires oscillent entre "Bien fait pour ta gueule, tu t'es fait piqué" et "Courage Hervé, tu vas t'en sortir". Un mois plus tard, tout le monde l'aura oublié.

* Avril.

Le Monde revèle que les blogs sont pour la plupart truqués et à la solde des multinationales capitalistes. La perte de confiance dans le blogs est immédiate. Coïncidence ou pas, le lendemain, 2 millions de blogs entament une campagne de diffamation contre le journal.

* Mai.

La plupart des skyblogs sont morts. Seule une dizaine sont réellement actifs dont celui d'une certaine Alexandra Rosenfeld alias Pancakes. Son blog comporte deux billets : "Salu, moi cé Pancakes. Je sui tro top canon." et "Kan je serai grande, je suirai misse france 2006".

* Juin.

Le Monde avait raison. Une vague de fusion/acquisition est lancée dans le milieu des blogs. 3 millions de blogs sont absorbés pour être laissés pour mort. Seuls quelques irréductibles tentent de résister.

* Juillet.

André Rieu et Lorie créent un blog en commun pour y parler de leur passion de la musique. En représaille, tous les vrais blogs sur la musique ferment.

* Aout.

Les blogs de compagnie sont hype-tendance-branchouilles. Les modèles à fourrure avec laisse intégrée font un malheur. Le blog est un animal de compagnie qu'on prend pour faire comme tout le monde qu'on abandonne sur la route des vacances. C'était pas son jour de chance.

* Septembre.

Pour la Star Academy, les élèves ont tous un blog. Ils sont tellement crevés par leurs cours qu'ils ne postent quasiment rien. Et quand ils postent quelque chose, c'est soit pour y mettre des conneries, soit pour y être censuré. Et le public s'en fout.

* Octobre.

M6 lance une émission de télé réalite absolument navrante : filmer 22/24 heures, des jeunes qui bloguent. C'est un flop total et bloguer devient ringard. Même dans une piscine avec Loana.

* Novembre.

Loïc le Meur sort une série de livres pour promouvoir les blogs : "Les blogs pour les pro", "Les blogs pour les nuls", "Les blogs pour les 4-6 ans", "Les blogs pour les ministres de l'intérieur". Mais rien n'y fait, tout le monde s'en fout et ne veut plus bloguer.

* Décembre.

Loïc le Meur, toujours lui, vidéo-podcate Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur. En échange d'un iPod vidéo, il obtient la promesse du porte-feuille de ministre de la culture pour 2007.
En allant à Paris Carnet, je m'aperçois que le rendez-vous n'a plus à voir avec les blogs. Les participant ont tous un carnet à spirale et habitent à Paris. Il ne se passe rien. C'est chiant comme la mort. C'est la fin des blogs.


Ce billet se rapporte au jeu du sablier organisé par Kozlika. C'est déjà fini.